François Guiguet (1860 – 1937) – Première partie : Paris 1882 – 1914 – Du 1er avril au 28 juin

Après ses études aux Beaux-Arts de Lyon et l’obtention du Grand Prix de Paris en 1882, François Guiguet entre à Paris dans l’atelier d’Alexandre Cabanel. Il côtoie Puvis de Chavannes, Degas, Chialiva … et expose en 1885 le « Retour de Tobie » (aujourd’hui à l’église de Corbelin).
D’abord installé au Bateau-Lavoir, il croque les petites gens de la place Ravignan. Il expose des portraits et va vivre de commandes.